Les Rochers-de-Naye

Dès le premier printemps (mai-juin) la flore indigène – surtout calciphile – est très variée et abondante.

C’est le Saxifraga oppositifolia qui ouvre la saison en garnissant les rochers de taches d’un rose lumineux.

Une autre indigène très abondante, surtout dans les rochers, est la Primula auricula, elle fleurit en même temps que la Primula elatior, qui peuple plutôt les gazons, ce qui fait du jaune primevère la couleur dominante dès que la neige se retire.

À la même époque on trouve également la Soldanella alpina et la Gentiana verna, mais elles sont nettement plus discrètes.

Cette flore très printanière est suivie par une végétation de plus en plus luxuriante et variée.