Historique

En 1892 et 1894 deux essais de créer un jardin alpin par des botanistes russes (Seluchin en 1892 près du lac de Jaman et Jaczewski en 1894 sur la pente septentrionale des Rochers-de-Naye) ont été abandonnés pour des raisons diverses.

En 1896 le botaniste genevois Henry Corrévon a pris la relève pour créer le jardin actuel.
La Rambertia, dédié à la mémoire d’Eugène Rambert (1830 – 1886), professeur de littérature française, poète vaudois, naturaliste amateur et membre enthousiaste du Club Alpin Suisse, est un jardin privé, appartenant à la société du même nom.
Selon les statuts de la société, datés du 8 juin 1896, le jardin est destiné à la culture des plantes des régions montagneuses de l’Europe (en particulier de la Suisse) et aussi des autres continents, ainsi qu’à toutes les études et observations scientifiques y relatives.

En 1904 La Rambertia a organisé le Premier Congrès des jardins alpins aux Rochers-de-Naye sous la présidence du Prince Roland Bonaparte.

En 1971 pour les 75 ans une plaquette a été éditée, contenant entre autre une liste de plantes cultivées.

En 1996 le 100e anniversaire a été célébré sous le signe du Népal, pays riche en plantes rares de hautes altitudes et prospérant dans de conditions climatique rudes, semblables à celles régnants aux Rochers-de-Naye.
Pour la même occasion la rocaille « himalayenne » a été créée, un Stoupa, symbole du bouddhisme a été érigé à coté du sentier menant au jardin et une croix, symbole du christianisme, sur la crête d’en-face.
En reconnaissance envers cette population, vivant dans des conditions bien moins favorisées que la notre, les bénéfices du centenaire ont été utilisés pour parrainer une école népalaise.
Une nouvelle plaquette bien illustrée, donnant un aperçu de la botanique, puis des plantes les plus interessantes cultivées au jardin et retraçant l’histoire de la Rambertia, a aussi été éditée pour cet évènement.

En été 2004 la société a organisé les journées techniques de JBF (Jardins botaniques de France et des pays francophones) et du HBH ((Hortus Botanicus Helveticus) Association qui regroupe 33 jardins et collections botaniques suisses.

La Rambertia est en contact avec une centaine de jardins botaniques ou alpins, notamment pour l’échange de graines et fait partie d’associations suivantes :

  • BGCI (Botanic Gardens Conservation International)
  • HBH ((Hortus botanicus Helveticus) Association de jardins et collections botaniques suisses
  • JBF (Jardins Botaniques de France et des Pays Francophones)
  • IPEN (International Plant Exchange Network) Réseau international d’échange de plantes